Les 'pilous'
 
Venez découvrir la fabrication du cidre à l’ancienne à Savigny.
Mais avant tout, voici quelques précisions complémentaires sur la fabrication du cidre :
Les cultivateurs ramassaient les pommes en général mi-novembre : disons 80 bartées de pommes (2 tonnes) pour un tonneau de 1400 litres.
Les pommes, une fois ramassées, étaient stockées au milieu du tour de pressoir appelé 'Candly' (chandelier).
Le tour est une auge circulaire dans laquelle est fixée en son centre des barres d'attelage de manège qui par la marche du cheval entraînent des meules dans l'auge 'pilant' (écrasant) ainsi sur son passage les pommes qu'on y a jetées.
 
Les pommes une fois broyées (le marc) sont prélevées par le 'pilou' avec une pelle en bois et déposées sur un 'émoué' (table de pressoir).
 
Le pilou recouvre chaque couche de pommes écrasées d'environ 10 à 15 cm d’épaisseur d'une couche de paille (plus tard, la paille sera remplacée par des toiles de jute) avec un jeu de 'claies'. La paille avait en effet pour fonction de lier et de drainer le jus de pomme récupéré dans une auge avant d'être stocké dans un tonneau.
 
    
 
Au bout d’une dizaine de couches de marc, le pilou recouvre le tout d’un 'hai' (couches de planches et de 'moutonnets') et serre le tout afin d’obtenir le maximum de jus qui sera stocké dans un tonneau pendant plusieurs mois.
 
    
 
On trouvait comme système de serrage, le pressoir de la longue étreinte, en action à la fête de Savigny, (système de serrage avec levier) ou un pressoir à clavettes (système de serrage à vis).
 
Le fonctionnement du pressoir à longue étreinte repose sur deux poutres de chêne appelées le « mouton » et la « brebis » maintenues l'une au dessus de l'autre par quatre poteaux appelés les «jumelles».
Sur la poutre inférieure (la brebis) repose l'émoué ou est entassé les couches successives de pommes écrasées et de paille.
La poutre supérieure (le mouton) par le mouvement d'une vis en orme actionnée manuellement d'un coté pivote et vient exercer à l'extrémité opposée sa pression sur le marc (les pommes écrasées) placé sur l'émoué et recouvert des planches et des moutonnets.
 

Pour visualiser les pilous en action, n'hésitez pas à regarder la vidéo ci-contre